Comment faire une affiche personnalisée en quatre étapes faciles ?


Vous voulez revoir votre déco à pas cher. Ou encore, vous voulez annoncer une rencontre organisée par votre assoc avec un super conférencier. Là aussi, à pas cher. Bref, quel que soit votre but, vous avez besoin d’une affiche au top. Rien qu’à vous. Une qui illustre votre talent et votre savoir-faire. Autrement dit, une affiche personnalisée.

Et naturellement, si possible, gratuite. Eh bien, figurez-vous, c’est tout à fait faisable. Evidemment, ça ne va pas se faire tout seul. Il y faut peu d’huile de coude. Mais, ça, vous en avez plus qu’il n’en faut. D’ailleurs, vous vous débrouillez très bien avec votre ordi. Alors, comment procéder pour faire l’affiche dont vous rêvez. Celle qui va faire un tabac auprès de vos amis ou de vos adhérents. On vous dit l’essentiel en 4 étapes faciles à suivre

Etape 1 : Choisir un thème inspirant pour son affiche personnalisée

Vous avez bien sûr quelques idées sur la question. Vous aimeriez faire un affiche qui ressemble à une que vous avez en mémoire et qui vous a vraiment « botté ». C’est un bon début. Avoir un modèle en tête, comme celui de votre joueur de foot préféré, par exemple, c’est, en effet, par là qu’il faut commencer. Mais « quid » quand on n’a pas d’idée du tout de ce qu’il faut faire ? Pas de panique ! Il y a plein de solutions ! 

Aller voir des modèles d’affiches sur Pinterest 

Ben oui, Pinterest est une vraie mine d’or quand on se trouve en panne d’inspiration. Il y a une masse d’épingles disponibles sur internet. Comme par exemple l’image d’une superbe Porsche qu’on peut remplacer par n’importe quel autre véhicule de même catégorie. Façon simple d’afficher sur un des murs de son salon sa réussite professionnelle ou ses envies de réussite. Ou tout simplement son goût pour le beau design industriel.

Comme la reproduction est à usage privé, et que de toute façon les images sont mises gratuitement en ligne, il n’y a guère de souci à se faire en matière de droits d’auteur. Ah, et puis, n’oubliez pas. Il n’y a rien de plus simple que mettre un poster sur un mur sans l’abîmer

 

Sélectionner un « template » d’affiche personnalisée dans une liste ad hoc 

C’est encore une autre façon de faire quand on n’a pas d’idées et qu’on n’a rien trouvé de sensas sur Pinterest. Mais aussi, parce que le but n’est pas de faire un poster mais une affiche évènementielle. Qu’elle sera donc vue par pas mal de gens. Du moins, c’est ce que vous espérez. Là, le mieux est sans doute de passer par un de ces nombreux sites spécialisés qui proposent des « templates », autrement dit, des modèles tout fait qu’il suffit de personnaliser. Citons, entre bien d’autres, Canva ou Adobe.

 

Proposition d’affiche évènementielle par Canva

Se débrouiller par soi-même avec ses propres photos

Bon, rien de tout ça ne vous convient finalement ? Bah, ce n’est pas grave ! Il vous reste les innombrables photos enregistrées dans la galerie de votre smartphone. Il serait bien étonnant que vous ne trouviez pas parmi elles de quoi illustrer ce que vous voulez faire. Et, en plus, elles sont de vous et à vous ! Vous n’avez, au fond, qu’une chose à bien faire. C’est de vérifier que la photo que vous avez choisie a bien une DPI suffisante. A noter que la valeur nécessaire de cette DPI dépend de l’usage que vous voulez faire de votre affiche.

 

Se débrouiller par soi-même avec ses propres photos
Se débrouiller par soi-même avec ses propres photos

 

Etape 2 : Choisir un format pour son affiche personnalisée

La deuxième étape est une étape importante, c’est celle du choix du format. Il doit être naturellement adapté au lieu où l’affiche personnalisée doit être apposée : mur, panneau, vitrine, etc. Suivant les cas, cela suppose qu’on puisse disposer d’un jeu d’affiches ayant plusieurs formats différents. 

D’une manière générale, il y a quatre grands formats d’affiche :

  • Le format A0, 80 cm x 120cm. Bien pour les affiches évènementielles, les posters et les kakémonos
  • Le format A1, 60 cm x 80 cm. Même chose que pour le format A0 en ce qui concerne son utilisation. En plus « logeable ».
  • Le format A2, 40 cm x 60 cm. Pour des affiches ni trop imposantes, ni trop réduites. 
  • Et le grand format spécial abribus, 120 cm x 176 cm. A noter qu’il en existe aussi de plus petits, avec le dos bleu.

 

Choisir un format pour son affiche personnalisée
Choisir un format pour son affiche personnalisée

 

Mais, on l’oublie trop souvent, on peut faire aussi de très grandes affiches. De la taille de tout un mur, par exemple. Intérieur ou extérieur. Evidemment, le support doit être traité en conséquence.  Et là, une chose est certaine, l’effet décoratif ou publicitaire est réellement saisissant

 

l'effet décoratif ou publicitaire est réellement saisissant. 
l’effet décoratif ou publicitaire est réellement saisissant.

 

Etape 3 : Mettre en forme le design de son affiche personnalisée

Une fois qu’on sait ce qu’on veut faire et dans quelle taille, reste à le mettre en forme. C’est l’heure du design. Et malgré la tentation, on comprend bien qu’elle ne peut pas venir avant. Ce n’est pas au design de commander la thématique et l’usage, mais bien à la thématique et à l’usage de commander le design.

Utiliser un modèle pré-existant

Le plus simple, c’est d’utiliser un modèle pré-existant et de l’adapter à ses besoins. Le site web de Canva, précité, annonce ainsi plus de 2000 modèles d’affiche à personnaliser. Ce n’est, bien sûr, pas le seul site à faire cette proposition. Comme une rapide recherche sur internet va vous permettre de vous en rendre compte. A tel point que l’abondance de l’offre peut vous inciter à vous débrouiller par vous-même.

Compter sur ses seules forces avec l’aide d’un logiciel de PAO

Evidemment, se débrouiller par soi-même, ce n’est pas se débrouiller avec une feuille de papier « brouillon », un crayon et une gomme. Quoique, ça peut toujours servir. Non, c’est se servir d’un logiciel de PAO. Il en existe de très bons, là encore parfaitement disponibles sur internet et pour certains, entièrement gratuits

Sauf que, même si vous arrivez rapidement à bien prendre en mains votre logiciel, ce qui n’est pas gagné d’avance, ce n’est pas suffisant, loin de là, pour que votre affiche personnalisée réponde totalement à vos attentes. Et à celles des puristes, c’est-à-dire les professionnels du graphisme et de la communication. De ce fait, avant de commencer à pianoter sur son ordi, il n’est pas inutile de se remémorer quelques coûteuses erreurs à éviter.  En tout cas, si vous voulez ne pas avoir à recommencer tout le design de votre affiche personnalisée.

Faire appel à un graphiste professionnel ou à ses conseils

De sorte qu’au final, après avoir bien lu toutes les consignes qui peuvent figurer dans un guide de PAO et avoir commencé à produire quelque chose, vous pouvez vous dire qu’après tout, ça ne devrait pas coûter beaucoup plus cher de faire appel à un graphiste professionnel. Et, vous avez parfaitement raison, surtout si vous attendez beaucoup de votre affiche personnalisée et que vous estimez que le temps que vous pouvez y passer, c’est aussi de l’argent.

En l’occurrence beaucoup d’argent, si vous y passez énormément de temps. C’est du temps que vous ne consacrez pas à votre business et encore du temps que vous perdez pour expliquer pourquoi votre affiche personnalisée n’est pas aussi belle qu’elle aurait du. Par conséquent, de ce point de vue, rechercher un bon imprimeur avec une solide équipe graphique, peut être vu comme une réelle source d’économie.

Etape 4 : Imprimer son affiche personnalisée

La conception d’une affiche personnalisée est une chose, son impression, en est une autre. Tout aussi importante. Et pour que cette impression soit réussie, cela suppose, au moins, deux choses. Que le transfert du fichier dans lequel est enregistrée l’affiche personnalisée se fasse dans de bonnes conditions et que le papier choisi pour cette impression soit bien adapté à son usage

Transmettre le fichier dans de bonnes conditions 

Quand on s’applique à bien transmettre son fichier d’affiche personnalisée à l’imprimeur qu’on a choisi, une des premières règles à suivre est de s’assurer que son design respecte bien les fonds perdus

C’est de ce respect que dépend le fait qu’une affiche peut avoir son design malencontreusement coupé au moment du façonnage, ou au contraire, enfermé dans un cadre et des marges peu esthétiques. 

Pour éviter ces désagréments, il est conseillé d’ajouter 3 mm aux dimensions de son design avant de l’enregistrer et de le transmettre pour impression. Ce n’est là qu’un des aspects du fichier à prendre en considération. D’autres doivent faire l’objet de la même attention.

Choisir le papier et le nombre d’exemplaires

Voilà une phase tout aussi déterminante que les précédentes. Le choix du papier n’est pas un choix neutre auquel on ne s’intéresse que pour savoir s’il est écolo ou pas. Chaque type de papier a sa personnalité propre. Celle-ci résulte, bien sûr, de son épaisseur, mais aussi de son mode de fabrication. Disons, d’emblée, qu’une affiche personnalisée a un grammage d’au moins 135 gr/m2

Quant à la nature du papier, son choix va largement dépendre du nombre d’exemplaires souhaités. De ce fait, si le tirage prévu est important et qu’il doit être réalisé en offset, le papier doit y être adapté. Ce qui signifie qu’il s’agira probablement de papier non couché, spécial offset. 

A l’inverse, dans le cas où le tirage est limité, voire réduit à un unique exemplaire, le papier conseillé sera probablement un papier couché et selon les effets recherchés, un papier mat, satiné ou brillant.

 

Choisir le papier et le nombre d'exemplaires
Choisir le papier et le nombre d’exemplaires

 

Respecter les passages obligés de l’impression réussie d’une affiche personnalisée

En bref, pour obtenir un bon résultat final, il est plus que conseillé de « checker » les différents points d’une liste des passages obligés incontournables pour que l’impression d’une affiche personnalisée soit une réussite.

Contrôler avec un BAT

C’est là la toute dernière étape avant le lancement de l’impression proprement dite. Et c’est vrai, quand on y est, on n’a qu’une envie, c’est enfin d’appuyer sur le bouton « top départ ». On ne veut surtout pas avoir à refaire ce qui a déjà pris tant de temps à être fait. Oui, mais voilà. Non seulement un BAT est indispensable, mais encore, son examen doit être minutieux. Cela d’autant plus qu’il a une valeur quasi contractuelle !

Si on a un conseil à donner, c’est que cet examen doit se faire, ligne à ligne, fraction d’espace par fraction d’espace, comme si on voyait son affiche personnalisée pour la première fois. Et si on a l’impression de ne plus rien voir parce que naturellement l’oeil adopte une vision globale, alors il ne faut pas hésiter à faire voir le BAT à quelqu’un d’autre.

En bref, ce qu’il faut retenir

Faire une affiche personnalisée est facile. Pour peu qu’on fasse preuve de méthode. Autrement dit, qu’on prenne le temps de faire les choses pas à pas et qu’on évite de vouloir être arrivé avant même d’être parti. 

Il faut donc commencer par avoir une bonne idée de ce qu’on veut représenter et où on veut placarder cette représentation. Partant de là, les choix graphiques qui vont aboutir à la conception du design de son affiche personnalisée s’enchaînent naturellement. 

Reste ensuite à ne surtout pas négliger les opérations d’impression et c’est là qu’un BAT s’avère incontournable. Mais, à vrai dire, même si la création d’une affiche personnalisée est quelque chose de passionnant, néanmoins il ne faut pas hésiter à faire appel autant que de besoin à des graphistes professionnels.

Tout bien considéré, le rapport qualité-prix peut se révéler imbattable.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.